Teen Corp, la mini-entreprise du collège

Depuis septembre 2020, 13 élèves du collège Foch composent la mini-entreprise. Dans le contexte sanitaire actuel, l’assemblée générale constitutive n’a pas pu avoir lieu dans les conditions habituelles. Cependant, les jeunes responsables restent optimistes.

Pour Jade, présidente de la Teen Corp, « le projet choisi cette année est de concevoir des ‘‘tote-bag’’. Ce sont des sacs réalisés avec des matériaux recyclés, en tissus, pouvant comporter différents motifs. » Il existe différents formats : le petit (30/35cm) à 5€ l’unité, le moyen (40/30 cm), à 7€ et le grand (45/40cm) à 8€. « Nous avons même prévu la conception de sac pouvant devenir isotherme. » Bref, « c’est un projet éco-responsable, d’où son nom ‘‘l’éco-bag’’. »

Une promotion 2.0

Pour Jade, « la difficulté a été de promouvoir notre produit. En effet, le protocole sanitaire interdisant les rassemblements, les traditionnelles réunions parents-professeurs n’ont pas pu avoir lieu, ne nous permettant pas de présenter directement notre produit. Donc, nous avons favorisé un autre outil de communication : le numérique. »

Victoire, responsable de la relation client, nous explique : « en complément d’affiches, nous avons développé les réseaux sociaux, tels que Facebook ou Instagram. Aussi, Grégory, l’informaticien de l’Ensemble scolaire, a créé une page sur le site internet du collège, permettant de multiplier les commandes. »

En fonction des bénéfices, une association sera soutenue. « Aujourd’hui, nous n’avons pas encore choisi », nous informe la présidente Jade. En attendant, avec le soutien de l’association « Entreprendre pour Apprendre Normandie » et le Crédit agricole Normandie, la mini-entreprise mobilise les collégiens.

Une nouvelle statue de la Vierge à l’école Saint-Jean

Depuis plusieurs semaines, une nouvelle statue de la Vierge accueille les jeunes de l’école primaire Saint-Jean. Valérie Hiesse, directrice de l’école primaire, revient sur l’un des temps forts qui a marqué l’établissement.


Pendant un an, la façade du bâtiment principal de l’école primaire Saint-Jean était dépourvue de sa statue. En effet, « au cours de l’été 2019, lors de la rénovation de la façade, la statue a été déposée », nous précise Valérie Hiesse. « Hélas, pour les restaurateurs et malgré la protection de sa corniche, la statue était trop abimée, en raison des aléas climatiques » .Elle avait été réalisée juste avant la Première Guerre mondiale et posée sur ce bâtiment construit vers 1885. « Le projet de la restaurer fut vite abandonné. » Ainsi, sous la direction d’Olivier de Goussencourt, vice-président de l’OGEC, une nouvelle statue fut achetée en Italie.

Une installation entourée de tous les jeunes
Lors de la période passée, un mardi midi, au cours d’une cérémonie solennelle, les écoliers, entourés de leurs enseignants, AESH et membres de la direction, en présence des Pères Stéphane et Pierrick, ainsi que d’Adrien Lemanissier et de d’Olivier de Goussencourt (respectivement président et vice-président de l’OGEC), ont découvert la nouvelle Vierge. « Les jeunes étaient émerveillés et heureux de retrouver un symbole : elle est marquante par la finesse de ses traits, et vient enfin remplir cet espace vide. » Ainsi, avec bienveillance, cette nouvelle statue de la Vierge accueillera tous les jours les écoliers de Saint-Jean.